Univers d’investissement : Actions

Structure Légale : FIVG

Durée de placement recommandée : > 5 ans

Type d’investisseurs : Tous

Éligibilité :

  • Éligible PEA

  • Éligible PEAPME

Part R - ISIN FR0000286296

VL (2021-04-08) 56.17 €

Encours 831.5 M€

Performances ytd 6.32 %

Perf. annualisée 5ans 5.46 %

Niveau de risque

Sidney Soussan

Gérant du fonds
depuis le 09/2007

Politique d’investissement

La SICAV relève de la classification "Actions de pays de la zone euro". L'objectif de gestion de la SICAV est double : chercher à réaliser une répartition modulée entre actions françaises, actions de la zone euro et obligations, afin d'obtenir, sur la période de placement recommandée, supérieure à 5 ans, une appréciation du portefeuille en limitant la volatilité du placement actions, et mettre en uvre une stratégie d'investissement socialement responsable (ISR). LA BANQUE POSTALE ASSET MANAGEMENT (le « Délégataire ») a délégué à TOCQUEVILLE FINANCE SA (le « Sous-Délégataire »), une partie de la gestion financière de la poche « action » du portefeuille de la SICAV afin de faire bénéficier les actionnaires de l'expertise de TOCQUEVILLE FINANCE SA en matière de gestion de portefeuilles composés d'actions de la zone euro. Afin de chercher à atteindre ce double objectif de gestion, la construction de portefeuille se fait en deux étapes : la première consiste à a voir plus
nalyser un univers de valeurs à partir de critères ISR et la seconde vise à sélectionner les titres en fonction de leurs caractéristiques financières et extrafinancières. 1. L'analyse ISR de la SICAV porte sur au moins 90% de l'actif net, calculé sur les titres éligibles à l'analyse ISR : actions, titres de créance émis par des émetteurs privés et quasi-publics et sur des OPC labellisés ISR. Bien que les titres d'Etats fassent l'objet d'une évaluation ESG, les résultats de l'évaluation ne sont pas pris en compte de manière mesurable dans la stratégie ISR décrite ci-dessous. Ces titres d'Etats (en direct) peuvent représenter 10% maximum de l'actif net de la SICAV. L'univers d'investissement initial est défini comme les titres directs et indirects tels que les actions et/ou titres de créance libellés en euro et émis par les émetteurs privés et/ou quasi-publics. De l'univers d'investissement initial sont exclues les valeurs dites « interdites », identifiées par le comité d'exclusion du Délégataire laquelle établit la liste d'exclusion après analyse des controverses ou allégations, définies notamment comme des violations sévères, systématiques et sans mesures correctives des droits ou des atteintes en matière ESG. La liste d'exclusion inclut également des secteurs controversés, comme le tabac, le charbon et les jeux d'argent. L'univers d'investissement éligible se définit donc comme l'univers d'investissement initial duquel sont soustraites les valeurs interdites. S'agissant de la poche « actions de pays de la zone euro », l'analyse du Sous-Délégataire se fonde sur la notation élaborée et fournie par La Banque Postale Asset Management et sur l'expertise interne des gérants du Sous-Délégataire, La notation extra-financière des émetteurs, qui s'applique à l'ensemble des classes d'actifs, repose sur 4 piliers permettant une analyse pragmatique et différenciante : La gouvernance responsable : ce pilier a notamment pour objectif d'évaluer l'organisation et l'efficacité des pouvoirs au sein de chaque émetteur (par exemple, pour des entreprises : évaluer l'équilibre des pouvoirs, la rémunération des dirigeants, l'éthique des affaires ou encore les pratiques fiscales) / La gestion durable des ressources : ce pilier permet par exemple d'étudier pour chaque émetteur les impacts environnementaux et le capital humain (par exemple, qualité des conditions de travail, gestion des relations avec les fournisseurs) / La transition économique et énergétique : ce pilier permet par exemple d'évaluer pour chaque émetteur sa stratégie en faveur de la transition énergétique (par exemple, démarche de réduction des gaz à effet de serre, réponse aux enjeux de long terme) / Le développement des territoires : ce pilier permet par exemple d'analyser pour chaque émetteur sa stratégie en matière d'accès aux services de base. La qualité extra-financière de l'émetteur est exprimée selon une note finale comprise entre 1 et 10 . la note ISR de 1 représente une forte qualité extra-financière et celle de 10 une faible qualité extra-financière. 2. Au terme de l'analyse de l'univers d'investissement décrit ci-dessus, les titres sont sélectionnés en fonction de leurs caractéristiques financières et extra financières. Sur la partie allouée aux actions, la politique de gestion vise à sélectionner des titres dont le potentiel de valorisation et la capacité bénéficiaire sont estimés les plus attractifs. La gestion ne s'intéresse pas seulement aux principales capitalisations, même si les grandes capitalisations demeurent majoritaires dans le portefeuille. Le processus d'investissement fait donc appel à différentes sources de valeur ajoutée : les décisions concernant le choix de l'exposition actions et l'allocation sectorielle et l'analyse fondamentale menant à la sélection de valeurs. Sur la partie allouée aux titres obligataires, la stratégie d'investissement consiste à tirer parti de multiples sources de valeur ajoutée : gestion de la sensibilité globale du portefeuille, choix des maturités des titres obligataires, diversification par l'investissement sur des émissions du secteur privé, diversification sur des titres de créance libellés en devises autres que l'euro, dynamisation par l'investissement en stratégies de gestion alternative. L'exposition aux actions de pays de la zone euro, au minimum de 60 %, est obtenue par des investissements en direct, ou par le biais d'OPC (dans la limite de 50% de l'actif net) ainsi que par l'utilisation d'instruments financiers dérivés, tout en respectant un investissement de 75 % minimum en titres de sociétés et en parts ou actions d'OPC éligibles au PEA. Concernant les actions, dont l'achat et la vente sont en délégation chez Tocqueville Finance, celles-ci seront choisies à l'issue du travail de recherche financière et extra-financière (selon les trois critères ESG) effectué en interne par les équipes concernées chez Tocqueville Finance. Le Sous-Délégataire prend ainsi en compte de manière simultanée et systématique : le critère « Environnement » . le critère « Social », et le critère « Gouvernance ». De manière générale, la stratégie ISR de la SICAV se traduit : Pour les titres d' tats : Les investissements dans les titres d' tats sont réalisés à partir d'analyses internes de la qualité financière et extra financière des émetteurs. Celles-ci s'appuient sur des analyses de stratégistes macro-économiques, d'analystes financiers et d'analystes ISR. Pour les OPC labellisés ISR, les deux méthodes ci-dessous peuvent être employées : -l'approche de l'exclusion : l'ensemble des valeurs exclues doit représenter 20% de l'univers d'investissement initial. La sélection de titres porte sur un univers réduit des plus mauvaises valeurs (comprenant les deux filtres suivants : comité d'exclusion et notation extra-financière). ou -l'approche score moyen : la construction du portefeuille permet ainsi d'obtenir une note moyenne ISR meilleure que la note moyenne ISR de l'univers d'investissement initial après élimination de 20% des plus mauvaises valeurs (comprenant les deux filtres suivants : comité d'exclusion et la notation extra-financière). Toutes les valeurs de l'univers d'investissement initial (hors valeurs interdites, validées par le comité d'exclusion) sont donc éligibles au portefeuille de l'OPC, à condition que la note moyenne extra-financière du portefeuille respecte la condition ci-dessus.. Pour les émetteurs privés et quasi-publics (titres en direct), l'approche de l'exclusion est employée. La SICAV peut être investie en direct ou par le biais d'OPC, dans des titres de créance et autres instruments du marché monétaire de catégorie "Investissement Grade" correspondant à une notation minimale BBB-/Baa3 en application de la méthode de Bâle telle que précisée dans le prospectus ou de notation jugée équivalente par la société de gestion. Certaines de ces émissions peuvent présenter des caractéristiques spéculatives. La SICAV ne peut détenir plus de 10 % de l'actif net en titres non notés. La SICAV peut investir jusqu'à 50% en OPC. S'il ne s'agit pas d'OPC internes, des disparités d'approche sur l'ISR peuvent exister entre celles retenues par la SICAV et celles adoptées par le gérant des OPC externes sélectionnés. Par ailleurs, 10% de ces OPC n'auront pas nécessairement une approche ISR. En tout état de cause, la SICAV privilégiera la sélection des OPC ayant une démarche ISR compatible avec sa propre philosophie. La SICAV peut recourir, dans la limite d'une fois l'actif, à des instruments financiers dérivés afin de prendre des positions en vue de couvrir le portefeuille et/ou de l'exposer aux risques sur actions, indices, change ou taux, pour poursuivre son objectif de gestion

Évolution de l’opc

Performances et ratios au 2021-04-08

  Performance annualisée Performance cumulée Volatilité Sharpe
1 an 24.24 % 24.24 % 12.44 % 1.98
3 ans 4.32 % 13.52 % 14.85 % 0.32
5 ans 5.46 % 30.48 % 13.06 % 0.45
10 ans 2.72 % 30.84 % - -
Origine - 268.57 % - -

Caracteristiques

Date de création : 1987-09-23

Affectation des résultats : Capitalisation/Distribution

UCITS : Non

Méthode de gestion : Gestion Discrétionnaire

Souscription initiale minimum : 0.00

Frais maximaux

Droits d’entrée : 2.5 %

Frais de sortie : 0 %

Frais de gestion : 1.7 % / an

commission de superformance ? Non